La Bohème en cinq actes (septembre 2019) – 3/5 – le Paradis de Bohème

Le Paradis de Bohème est un massif moins dantesque que la Suisse Bohémienne, mais constellé de monuments dont je vais visiter quelques beaux exemplaires.

Ma balade dans le Paradis Bohème (lien openrunner)

Arrivé de nuit dans la région, je fais étape à Turnov.

Turnov

La ville de Turnov…

…vue du belvédère de Hlavatice

La place du Paradis de Bohème

Le château de Hrubý Rohozec

Un abri voisin, sous lequel je passe la nuit

Une ascension tranquille me conduit au premier moment fort de la marche, le château de Valdštejn, un édifice composite bâti à cheval sur une série de pitons rocheux.

Le château de Valdštejn

Le pont d’entrée

Le corps de logis

La chapelle Saint-Jean-Népomucène

Le pont qui la prolonge…

…mène aux ruines de l’ancien palais

Au-delà du château, le sentier sillonne dans les hauteurs d’une colline parsemée d’aiguilles rocheuses.

Au cœur du Paradis tchèque

Le chemin progresse entre les parois…

…doit parfois s’y infiltrer…

…au prix de quelques aménagements…

…et s’en dégage ailleurs…

…pour offrir de mémorables points de vue

Au milieu du massif, une auberge tranquille…

…bordant un petit parc aux sculptures en bois…

…ou en grès

Le spectacle se conclue en apothéose au château de Hrubá Skála, bien évidemment perché au sommet d’un rocher de grès.

Le château de Hrubá Skála

Vue d’ensemble du château

Derrière lequel on devine les ruines de la forteresse de Trosky

L’entrée du château

Le corps de Logis

La cour intérieure

Près du château, la carcasse presque aussi datée d’une Škoda soviétique.

La gare voisine est plus rutilante que celle de Jedlova.

J’y embarque dans le premier des trois trains qui vont me déposer au pied des monts des Géants, à la frontière de la Pologne.