Traversée de la chaîne Tramontane à Majorque (décembre 2017) – 1/7 – visite de Palma et d’Alcudia

Si mon trek majorquin proprement dit s’étend de Es Capdella à Port de Pollenca, j’y ajoute les visites extensives de la ville où j’atterris au préalable, Palma, et de celle d’où j’embarquerai pour Minorque, Alcudia.

Mes parcours dans les rues de Palma (lien openrunner) et d’Alcudia (lien openrunner)

Palma est une gigantesque cité balnéaire dont le front de mer bétonné sur des kilomètres n’a au premier regard rien d’attirant. Sa vieille-ville ne manque pourtant pas de charme, et une foultitude d’édifices ancestraux stimulent l’imagination quand on vagabonde dans ses rues.

A travers Palma de Majorque

Le château de Bellver

La forteresse d’es Baluard, bordée par le canal de Sa Riera

Un autre segment du canal

La Loge de Palma, un édifice gothique ayant autrefois servi de place boursière

Le Consulat de la mer, où siège aujourd’hui le gouvernement des îles Baléares

Toujours sur le front de mer, un troisième bâtiment administratif, abritant le ministère des services sociaux

Deux des 700 moulins de l’île

L’église de Santa Catalina

Rues du centre-ville

L’énorme ficus de la Misericordia

A Palma, le clou du spectacle est bien évidemment la cathédrale, la Seu, un édifice gothique colossal qui rivalise par ses dimensions avec les plus grandes références européennes. Depuis le sud, l’immense silhouette pâle et aplatie de la Seu est d’autant plus aisément admirable qu’elle se dresse sur une butte, face à la mer ; les trois autres façades du monument sont partiellement dissimulées par de vieilles fortifications, parmi lesquelles se détache le palais de l’Almudaina, un vieux château musulman devenu résidence des rois d’Espagne.

La Cathédrale de Santa Maria

Vue d’ensemble de la cathédrale depuis le canal

A l’ouest de la cathédrale, le palais de l’Almudaina

La façade sud

Le portail principal, sur la façade ouest

Un portail secondaire sur la façade sud

Plus modeste que Palma, la cité d’Alcudia a pour attrait essentiel sa vieille ville fortifiée, composée de quelques centaines de belles demeures à un ou deux étages donnant sur un damier de ruelles piétonnes pavées, ensemble qu’entourent des murailles formant une enceinte rectangulaire quasiment intacte.

La vieille ville fortifiée d’Alcudia

Sur la muraille ouest, la porte de Majorque

Les murailles vues du chemin de ronde…

…et d’une ruelle intérieure

Une partie des murailles a été rasée, laissant apparaître, depuis l’extérieur, les maisons de la vieille ville

A l’angle sud-ouest de l’enceinte, l’église Sant Jaume

Le portail principal de l’église

La mairie d’Alcudia

Quelques ruelles piétonnes

Ces deux randonnées urbaines ont constitué l’entrée et le dessert d’un repas dont le plat principal, la traversée de la chaîne Tramontane, aura été autrement plus consistant.