Road-trek sur la côte ligure (juin 2020) – 1/4 – présentation et prologue piémontais

[troisième des 25 treks formant le Tour des montagnes d’Europe]

Lancé sur un coup de tête, en remplacement de marches alpines trop risquées au vu de l’enneigement, notre road-trek en Ligurie prendra forme au jour le jour, la seule destination incontournable étant le célèbre sentier des Cinque Terre. Au final, nous effectuerons trois randonnées conséquentes, précédées d’un tour de chauffe sur les contreforts des Alpes piémontaises.

Les quatre étapes du road-trek

L’étape piémontaise n’est qu’une modeste balade alpine calée sur un après-midi, entre deux longues séquences de pluie et deux nuits dans la même chambre d’hôte de la banlieue de Cuneo. Cette ville est la première qu’on croise côté italien lorsque l’on se rend du Vercors à la Ligurie. Nous y faisons halte après avoir traversé la frontière franco-italienne le jour même de sa réouverture légale.

Cuneo a été édifiée à la limite des Alpes et de l’immense plaine du Pô ; aussi suffit-il d’une demi-heure de route, depuis notre gîte, pour trouver un coin d’altitude où se dégourdir les jambes. Parmi les cimes environnantes, la plus accessible semble être le Monte Tajaré ; j’élabore en vitesse une petite boucle vers ce sommet, que nous arpenterons en profitant d’une courte éclaircie à l’heure du déjeuner.

Au pied des Alpes

Les Alpes piémontaises

La dorsale de l’Alpe di Rittana

Le Monte Tajaré

Dudit mont, vue d’ensemble de l’Alpe di Rittana

Les jours suivants, nous accomplirons sur la côte ligure deux randonnées très contrastées : la première, plus montagnarde et brumeuse, sur une portion emblématique de l’Alta Via dei Monti Liguri ; la seconde, plus maritime et jouissive, dans les fameux village des Cinque Terre. Pour finir, nous entrerons dans les terres, à destination du premier chaînon de l’Apennin septentrional, pour un final positivement surprenant. Entre la Ligurie et l’Emilie, un bref passage en Toscane nous aura permis de vérifier la beauté de ses villages. Nous en aurons admiré plusieurs depuis la grand-route, et n’aurons pas choisi le plus laid d’entre eux pour déguster une pizza.

L’élégante vieille-ville de Pontremoli, tendue vers le château de Piagnaro

Pour un voyage bricolé à la dernière minute, notre road-trek ligure n’aura pas démérité, et aurait même été une belle réussite si le ciel nous avait laissé tranquille. Tel n’est pas son intention ; il continuera d’ailleurs à pourrir régulièrement ma route pendant presque trois mois, c’est-à-dire durant toute la phase alpine et scandinave du Tour des montagnes d’Europe en 25 treks.