Propos épars sur mes randonnées bretonnes (2018)

Après l’achèvement du tour de la Bretagne par les côtes en 2016 et l’exploration de ses vallées intérieures en 2017, il ne reste plus, dans notre région natale, beaucoup de sentiers qu’Ivonig et moi n’ayons foulé au pied, de destinations qui nous stimulent ; c’est donc tout naturellement que l’an 2018 confirme la tendance à la baisse de l’année précédente. Nous préférons nous balader ailleurs en France, en Normandie, dans le Périgord, les Bauges, le Maine, les Baronnies provençales et bien sûr le Massif central. Quant à la Bretagne, nous n’y entreprendrons que six randonnées, totalisant à peine 200 kilomètres, contre près de 500 en 2017 et plus de 1000 en 2016 ; je n’aurai d’autre part presque jamais marché sans mon frère, seul ou avec d’autres amis. Continue reading